Tuto’: Lining avec la peinture à l’huile

De ce que j’ai vu jusqu’à maintenant, peut de monde, au niveau du peintre sur figurine de jeu, n’utilise les peintures à l’huile pour faire les “lining”.
Ce qui est bien dommage vu le temps gagné avec l’utilisation de cette méthode. Il ne faut pas un grand investissement au niveau temps/argent pour arriver a faire cette technique.

Donc, voici un petit tuto’, pour réaliser des “lining” facilement.
ça reste une des façons de faire, il en existe sûrement bien d’autre.

Le matériel:

Du White Spirit.

Il n’est pas forcément nécessaire d’acheter des produits de marque, comme de l’AK, MIG ou Winsor et Newton. Du “white spirit” du commerce fera tout aussi bien l’affaire, et coutera nettement moins (le pot jaune, je l’ai depuis facilement 5ans…

De la peinture à l’huile.

N’importe quelle marque fera largement l’affaire, personnellement, je suis partis sur de l'”abteilung”.

Les pinceaux.

Ne prenez pas vos Séries 7, Raphaël ou autres en poils de martre, il risque fortement de pas faire long feu. Il faut plutôt partir sur des pinceaux en poils synthétiques, ceux des grandes surfaces feront largement l’affaire.
Il vous en faudra un fin, et un plus épais.

Petite coupelle.

N’importe quel petit récipient fera l’affaire, mais si possible un pas trop dommage.

Alternative à la peinture à l’huile.

Il existe également des produits tout fait, qui ont déjà le bon mélange et possède un pinceau intégré au capuchon de la bouteille. Mais il vous en coutera nettement plus au niveau financier.

Mais, le produit Tamiya est de bonne qualité, vous pouvez sans autre partir la dessus, si vous ne voulez faire que des “lining” noir (existe en gris également).
Pour ce tuto’, je vais montrer comment faire sans celui-ci. Comme on dit, celui qui peut le plus, pourra le moins. ou un truc du genre…

Etape 1

Pour commencer, n’oubliez pas de bien aéré la pièce ou vous faites ceci, l’odeur du “white spirit” peut vite donner des migraines.

Donc, mettez un peu de peinture dans votre coupelle, en y ajoutant du “White spirit”, avec un taux de 1:4 (peinture/diluant). Vous pouvez mélanger la mixture avec une baguette, un vieux pinceau ou tout autre truc du genre.

La mixture sera aussi liquide que possible, mais aussi épaisse que nécessaire… En gros, elle devra être liquide, mais pas trop, sinon elle sera pas assez couvrante, il faudra que vous fassiez quelques tests.

Etape 2

Là il est temps de prendre votre figurine, pour moi ça sera un “Back pack” de “Reever”.

N’oubliez surtout pas de bien vernir votre figurine (avec du vernis brillant) !

Sans cette étape, lorsque vous voudrez enlever ce qui a dépassé, y a de forte chance que votre couche de base se barre en même temps…
(Personnellement, je suis très généreux au niveau vernis…)

Donc avec votre pinceau fin, prenez un peu de votre mixture, et venez appliquer dans un coin de l’élément a détourer. En évitant le plus possible de déborder, ça fera ça de moins comme travail…

Vers une jonction c’est toujours mieux, il y a plus de place.

Et si votre dilution est bonne, la magie devrait opérer:

A l’aide du vernis brillant, la peinture se diffuse le long des parois, ce qui permet de faire rapidement des éléments en pointant 2 ou 3 endroits

Réitérer l’opération 2, autant de fois que nécessaire. Il faudra laisser sécher la moindre votre travail, avant de venir faire les corrections. Le mieux reste le travail à la chaine, sur 2 ou 3 figurines, ou sur une dizaine. En ne faisant que les jambes. ça permettra d’enchainer les opérations.

Etape 3

Maintenant, il est temps de venir corriger les différentes petites coulures et autres petits ratés fait lors de l’opération précédente.

Là, il faut prendre le pinceau, de taille moyenne. Venir le tremper dans le “White spirit” “propre”, essorer l’excédent sur un chiffon, que le pinceau soit comme sec.

J’en ai pris un qui est pas très propre pour l’exemple.

Et il ne reste plus qu’a venir enlever ce qu’il y a, a enlever, en frottant doucement.

Et voici le résultat :

Après quelques secondes de nettoyage.

On se rend vite compte du temps gagné, surtout, que l’on ne peut quasi pas se rater, pour ne pas dire jamais.
Cette technique est surtout très efficace sur les véhicules ou les figurines en armures complètes.

Tant que vous ne revernissez pas votre figurine, il est possible, pendant 2 ou 3 jours (voir plus), de venir retoucher. Si vous découvrez un endroit ou c’est nécessaire.

Autre petite astuce, essuyez régulièrement le pinceau sur un chiffon. Pour éviter d’aller étaler la peinture enlevée a une place, à un autre endroit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.