Mais qui est l’ogre du galetas ?

Bonjour, Bonjour, amis(es) figurinistes.
Bienvenue dans notre humble demeure, mettez-vous à l’aise et faites comme chez vous.

Un petit biscôme ? Ils sortent du four.

Bon maintenant que vous êtes bien installé un petit tour de table s’impose.

Membres de l’Ogre du Galetas avec la liste de leurs compétences :
Par défaut ils ont tous la compétence joueur geek

  • Jezail
    Grand Architecte Compulsif
    Voix de pucelle sur un mauvais jet de dé (ce qui arrive souvent).
    – Maniaque du Fond Vert, et des maléfiques boîtes à troubadours.

blablabla

  • Gotrek
    Grand Stratège de la guerre du marteau 40’000 ans ap. l’ogre du galetas
    Fier nain Minecraftien de décors.

Pour ce qui est de la figurine:

Jadis… naguère… il y a fort longtemps… ou plus simplement, il y a plus de 15 ans, après quelques années a faire des petits n’avions et autres maquettes du genre avec mon père. Je me suis retrouvé, un jour, sans me souvenir du pourquoi ou comment, dans le magasin « Mad Games » de Cernier. Ce fut une stupéfaction complète en voyant devant moi, posé sur des présentoirs, plusieurs dizaine de boites de Warhammer Battle et de Warhammer 40k…
Il va s’en dire, que ce fut une révélation… Même si j’étais plus attiré par les univers futuriste, a cette époque je m’étais laissé tenté par une armée d’homme lézard , d’haut Elfe et aussi quelques Space marsouins (elle était belle l’époque ou on payait 19.- un Rhino et 25.- l’escouade de 10 marines…).
Mais malheureusement, par manque de joueur, et surtout a cause de l’âge, c’était surtout resté un hobbys de montage/peinturlure sauvage que de jeux.

Ce fut 5 ans plus tard, avec la découverte de l’association de « La tour blanche », que je repris avec force le monde de Warhammer, et cette fois-ci avec les Nains !
Ma race de prédilection dans la majorité des jeux auquel j’ai pu jouer jusqu’à maintenant. Avec une force de 2’000 pts, j’ai écumé les tournois de ma région pendant 3 ans (le temps de mes études…), avant de tout laisser retomber encore une fois, et ceci après la mort de l’association et la démotivation de la plupart des membres…

Rebelote quelques années après, j’ai repris 40k avec une personne habitant dans le même village que le miens, faisant tournois sur tournois, avec mes fidèles Space Marine… Avant de commencer une armée de Nécron qui avoisine les 3’000 pts de peint a ce jour.

Et depuis lors, je continue, avec force et courage, à faire beaucoup trop de jeu pour pouvoir suivre niveau modélisme et peinture: bolt action, W40k, Eden, Bolt Action, Dark Age, Warmachine, Xwing et j’en passe encore…

Pour ce qui est du reste:

Je suis et resterai, et ceci jusque devant l’éternel, un grand fan des mondes Post apocalyptiques, futuriste et tout ce qui touche de près ou de loin à la science fiction.
Il est clair, que dans le top 3 de mes jeux de toujours, sur la première place du podium, et sans rival possible, le jeu « Fallout 2 » de Black Isle Studio ! Un jeu qui m’a fait passer des nuits blanches !
Je ne suis pas un grand fan de l’optimisation « MonoNeuraleDeTournoyeur », je préfère largement utiliser les unités qui me plaisent pour avoir du plaisir à jouer. Mais il est possible que parfois, si quelqu’un à tendance a me tendre les « golf » à jouer des listes trop optimisées, de sortir de ma phase petit lapin gentil et de faire des listes ultra crades pour faire comprendre que rouler sur les adversaires est tout sauf marrant, surtout pour l’autre, et de ramener un peu de « mollisme » dans les parties… Surtout que j’évite les tournois justement pour ce point là…
Donc grosso merdo, je préfère largement les jeux fun et conviviales, sans prise de tête, qui permet de passer un bon moment !

Niveau modélisme, je suis très attiré par tout ce qui touche au décors, tables de jeu et autre joyeuseté du genre. C’est aussi pour cette raison que j’ai souvent de la peine à faire avancer les armées de mes différents jeux, et surtout avoir des armées totalement peintes ! 

Niveau peinture, je reste avec un niveau plutôt moyen ou moyen+, étant un peut trop carré, je me décourage assez vite sur un boulot en cours… avant de le reprendre par la suite, et c’est souvent vraiment, mais alors vraiment plus tard ! :p

  • Numéro Treize
    Chef du Clan des Ogres Bordeliques
    Grand Maître de la Secte des Récupérateurs et Détourneurs

D’une certaine façon, on peut dire que les racines du mal remontent à l’enfance, lorsque je construisais des châteaux en Lego et des armées qui les prenaient d’assaut. Puis avec mes premières maquettes plastiques d’avions WWII montées avec des gants de boxe et peintes à la truelle, le tout avec beaucoup d’application. Puis il y a eu l’adolescence, et d’autres occupations comme les sorties, les filles, les jeux vidéos et la bière, et ce genre de hobby est resté en veilleuse quelques temps. Vers 17 ans lors de mon apprentissage j’ai rencontré un collègue qui jouait à quelque chose que je rêvait de tester depuis longtemps: Warhammer et Warhammer 40K! Et c’était parti! Des orques, des Taus, des Ogres, des chasseurs…et seulement 2 ou 3 parties. Je passais un temps fout a préparer des listes, à convertir et à peindre, sans pour autant trouver le temps, ni les adversaires, pour jouer. C’était surtout une activité créative solitaire qui a duré 2-3 ans et qui a fini par me lasser à mesure que je passais de plus en plus de temps et d’argent à me détruire les tympans et le foie en sorties.  Puis vers 22ans j’ai découvert le club de jeu Mutagène à Yverdon, où je me suis mis au jeu de rôle et ou j’ai juste eu le temps d’assister à la mort du jeu Confrontation de Rakham, qui était LE jeu du club. Il y a bien eu une tentative de se mettre à Warmachine/Horde mais ça n’a pas tenu et comme les autres membres du club j’ai abandonné la figurine, pensant que cette fois c’était définitif, et je me suis concentré sur les jeux de rôle pendant bien 5 ans. Puis un peu par hasard, je suis tombé sur la boîte de base de Dust Tactics, et je me suis laissé tenter, il faut dire qu’il y avait eu entre temps pas mal de nouveaux dans le club qui étaient curieux et potentiellement intéressés par la figurine, d’autres qui avaient des armées warhammer et 40k qui prenaient la poussière, ainsi que des anciens nostalgiques qui se laisseraient bien retenter. Et ça a relancé doucement la machine, entre temps le club avait aussi beaucoup changé,  y compris de nom pour devenir Kass Gob. De Dust Tactics on à fini par atterrir sur du 40K, et il s’en est suivis quelques mois frénétiques. 1000 pts de nécrons peints en 2 semaines, histoire de pouvoir vite jouer, puis une armée de salamanders convertie…  jusqu’à avoir un léger raz-le-bol généralisé sur la politique commerciale de GW.  Je cherchais une alternative, des règles un peu carrées, pas écrites avec les coudes, de l’escarmouche pour pouvoir me concentrer plus sur la peinture de moins de figurines, avec plus de personnage uniques et moins de troupes. Et là je me suis souvenu de Warmachine et de son système dynamique, qui a rapidement séduit les autres joueurs. C’est à ce moment que les frangins Dododurios et Gotrek ont rejoins le club, juste au moment où la folie 40K s’estompait et Warmachine commençait à prendre pieds. Depuis, plusieurs autres graines de folies ont été plantées, X-wing, Infinity, Bolt Action, Dark Ages, Frostgrave…  Je ne suis pas un très grand joueur, j’aime beaucoup ça mais je ne suis de loin pas un fin tacticien, j’ai bien plus de défaites que de victoires à mon actif, mais je perds avec le sourire et j’apprends. Au final je passe énormément plus de temps à peindre, parfois juste pour le plaisir, sans que la figurine ne soit destinée à être jouée, à convertir, à bricoler des tables de jeu, des décors. J’ai parfois l’impression que je joue juste pour avoir l’excuse de poser sur une table mes dernières créations et les faire « vivre » une histoire. Je ne suis pas très compétitif, mes listes sont rarement très optimisées, et j’aligne les décisions stratégique pas très malines. Je recherche avant tout le fun, une bonne histoire et me faire plaisir aux yeux. Ça explique surement pourquoi je suis toujours resté hermétique à des jeux comme Magic, pourtant très joué au club. Maintenant j’ai 30 ans et le virus est profondément implanté, les jeux de fig et de rôle sont clairement devenu ma passion principales, et même si je ne trouvais plus personne pour jouer, je pense que je continuerais à bricoler et peindre pour mon seul plaisir. Voyant le blog que je venais de lancer, Dododurio et Gotrek m’ont proposé de me joindre à leur projet de longue date qu’est l’Ogre du Galetas

 

Bien maintenant que les présentations sont faites nous allons passer aux choses sérieuses.

Nous sommes un petit groupe suisse de passionnés de peinture, sculpture sur figurine et de tout ce qui touche de près ou de loin à ce millieu, comme par exemple fabrication de décors, impression 3d, création de rapports de batailles, et d’animation vidéo pour partager nos passions communes et continuellement progresser en s’amusant.

Commentaires