True Metaaaal!!!

20160202_174602

Dans cet article  je ne vais pas parler de musique. Quoique maintenant que j’en parle, je vais en mettre un peu avant de continuer.

Voilà, maintenant que je suis prêt, je peux rentrer dans le vif du sujet, à savoir la peinture du métal. Dans cet article je me limiterais à l’acier et autre métaux gris, et je reviendrais plus tard sur les bronzes, cuivres, laiton et or. L’application de la peinture métalique en elle même n’a rien de bien mystérieux et je me suis plus attardé sur différentes façons de faire la rouille.

La peinture métalique est une plaie pour les pinceaux, aussi je vous conseil de ne pas utiliser vos plus beaux pinceaux tous neuf avec cette peinture, de même que je vous conseillerais de changer l’eau de votre pot après avoir utilisé pas mal de peinture métallique, ou même carrément d’avoir deux pots d’eau, un pour les peintures métalliques et un pour les autres couleurs.

J’ai appliqué plusieurs techniques à la suite sur la même pièce pour l’ exemple mais elles peuvent bien sur être utilisées séparément.

20160202_155710

Il faisait un peu trop froid quand j’ai sous-couché ce canon laser et la texture de la peinture est un peu rugueuse, mais on fera avec pour cette démo.

 

20160202_155814

Je commence avec une peinture métallique gris foncé. (et oui, je n’aime VRAIMENT pas les pots Citadels d’origine)

 

20160202_155929

Pour un brossage métallique sur une surface pareille, j’ai utilisé le pinceau du milieu.

 

20160202_160030

Et on brosse!

 

Et voilà le résultat du brossage à sec en Gun metal.

Et voilà le résultat du brossage à sec en Gun metal. Sur bien des figurines ce sera suffisant. Si c’est encore trop « neuf », une couche de lavis noir peut être ajoutée.

20160202_160516

20160202_161208

Dans certains cas ont recherche un rendu plus propre, plus neuf, comme par exemple de l’ acier inoxydable bien ripoliné. C’est ce que j’ai fait sur l’ avant des canons en les peignant complétement en Silver, ou avec tout autre gris métallisé clair.

 

20160202_161401

L’encre d’ombrage Nuln Oil! Sérieusement, on peut peindre des figurines sans ça???

20160202_171206

Et j’en ai passé un gros lavis là ou j’avais peint en Silver. Si ça a trop assombris à votre goût, vous pouvez toujours effectuer un léger brossage de Silver pour éclaircir un peu les arrêtes.

 

20160202_171224

Encore une encre indispensable selon moi. Elle me sert à ombrer les visages, les cuirs, les fourrures, les sols ET , dans le cas qui nous intéresse ici, à faire de la rouille.

 

20160202_171711

Ils suffit d’en appliquer généreusement partout où on imagine que de l’ humidité a pu s’ accumuler et couler en oxydant la surface métallique au passage. Ça peut rester assez discret si on abuse pas.

20160202_172159

On peut aussi partir sur quelque chose de plus extrême avec cette peinture Vallejo Game Effects très liquide. On peut fabriquer un équivalent en diluant un orange feu avec de l’eau et une pointe de médium.

 

20160202_172333

Je l’applique assez précautionneusement dans les creux avec un pinceau très fin.

 

20160202_173715

Et voilà le résultat!

 

20160202_174121

Pour aller encore plus loin, on trouve assez facilement des poudres de pigments de différentes couleurs de terre, poussière et rouille. On peut les mélanger avec du médium pour l’ utiliser comme une peinture, comme l’orange juste avant, ou alors appliquer directement tel quel sur la figurine. La poudre est tellement fine qu’elle adhérera facilement à la surface de la peinture, même seiche. Mais par la suite il faudra sprayer une couche de vernis mate sur la figurines sous peine de voir la rouille migrer sur vos doigts au fil des parties.

 

20160202_174247

Il faut se munir d’un vieux pinceau à brossage tout pourri, prendre un peu de pigments au bout et venir tapoter là où on veut apposer de la rouille.

 

20160202_174356

Attention, c’est très salissant! J’ai peut être eu la main un peu lourde.

 

20160202_174602

Puis soufflez un grand coup pour enlever le surplus de pigments. Voilà le résultat avec un peu des 2 couleurs à ma disposition.

 

Pour tout ca il peut être parfois très utile de se baser sur des photos de machines ou de véhicules rouillés que l’on peut trouver sur le net. Une prochaine fois je vous montrerais mes techniques pour les cheminées et bouts de canons surchauffés, puis je m’ attarderais sur les métaux jaunes et oranges et leur oxydation.

Commentaires

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*